Comment faire une matrice bcg ?

Sommaire
Introduction
Définir le marché cible
Définir les segments
Établir les critères d’évaluation
Identifier les produits et services
Déterminer la position des produits et services sur la matrice BCG
Interpréter la matrice BCG
Tirer des conclusions et prendre des décisions
Conclusion

Introduction

La matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises de classifier leurs produits ou services en quatre catégories : les étoiles, les questions, les cash cows et les vaches à lait. Cet outil permet aux dirigeants d’identifier les produits ou services qui ont le plus de potentiel et ceux qui sont en train de perdre de la valeur. Il est également utile pour évaluer les investissements futurs et pour décider quels produits ou services lancer ou arrêter.

Définir le marché cible

La matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises de classer leurs produits en fonction de leur potentiel de croissance et de rentabilité. Elle permet également de déterminer quels produits sont susceptibles de générer le plus de profits à court, moyen et long terme.

Pour déterminer le potentiel de croissance et de rentabilité d’un produit, il faut d’abord comprendre le marché sur lequel il sera commercialisé. Le marché cible est l’ensemble des consommateurs potentiels d’un produit ou d’un service. Il est important de bien définir le marché cible car cela permettra de mieux cibler les campagnes publicitaires et de marketing, et d’éviter de perdre du temps et de l’argent en communiquant avec des consommateurs qui ne sont pas intéressés par le produit.

Il existe différentes façons de définir le marché cible. La première consiste à identifier les caractéristiques des consommateurs potentiels, par exemple leur âge, leur sexe, leur situation géographique, leur niveau d’éducation, leurs revenus, etc. La seconde consiste à identifier les besoins et les désirs des consommateurs potentiels. Cela permettra de mieux comprendre ce qu’ils recherchent et de leur offrir un produit ou un service qui répond à leurs attentes.

Une fois le marché cible identifié, il est possible de déterminer quels produits sont susceptibles de générer le plus de profits. Pour cela, il faut analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise, ainsi que les opportunités et les menaces du marché. Cette analyse permettra de déterminer quels sont les produits qui ont le plus de potentiel de croissance et de rentabilité, et quels sont ceux qui ont le moins de potentiel.

Définir les segments

Une matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux dirigeants d’entreprise d’analyser et de comparer les performances de différents segments de leur business. Cela leur permet de prendre des décisions éclairées sur la manière dont ils allouent leurs ressources, en fonction de la rentabilité et du potentiel de croissance de chaque segment.

Il existe de nombreuses manières de segmenter un business, mais la matrice BCG utilise généralement deux critères principaux : la part de marché et le taux de croissance du marché. La part de marché représente la part de l’entreprise dans son segment de marché ; plus elle est élevée, plus l’entreprise est dominante. Le taux de croissance du marché représente la vitesse à laquelle le segment de marché est en train de se développer ; plus il est élevé, plus le segment est attractif.

En utilisant ces deux critères, on peut classer les segments de business en quatre catégories :

– Les stars : les segments de business qui ont une forte part de marché dans un marché en forte croissance. Ces segments sont très rentables et peuvent générer beaucoup de cash, mais ils nécessitent également beaucoup d’investissement pour maintenir leur position.

– Les étoiles montantes : les segments de business qui ont une faible part de marché dans un marché en forte croissance. Ces segments sont moins rentables que les stars, mais elles ont le potentiel de devenir très rentables à mesure qu’elles prennent des parts de marché.

– Les vaches à lait : les segments de business qui ont une forte part de marché dans un marché en déclin. Ces segments sont rentables, mais leur potentiel de croissance est limité.

– Les canards boiteux : les segments de business qui ont une faible part de marché dans un marché en déclin. Ces segments sont peu rentables et ne génèrent pas beaucoup de cash, et ils n’ont pas beaucoup de potentiel de croissance.

Établir les critères d’évaluation

La matrice BCG est un outil permettant d’analyser les portefeuilles d’activités d’une entreprise et de déterminer quelles activités sont à même de générer de la croissance et de la rentabilité pour cette dernière.

Il existe différentes manières de construire une matrice BCG, mais toutes reposent sur les mêmes principes de base. La première étape consiste à établir les critères d’évaluation qui seront utilisés pour classer les différentes activités de l’entreprise.

Les critères d’évaluation peuvent être variés, mais les plus couramment utilisés sont le taux de croissance du marché, la part de marché de l’entreprise, la rentabilité des activités et leur potentiel de croissance.

Une fois les critères d’évaluation établis, ils sont utilisés pour classer les différentes activités de l’entreprise dans une matrice à quatre quadrants.

Les activités qui se trouvent dans le quadrant des stars sont celles qui présentent un taux de croissance élevé et une part de marché importante. Ces activités génèrent des profits importants et sont considérées comme les moteurs de la croissance de l’entreprise.

Les activités situées dans le quadrant des cash cows sont celles qui présentent un taux de croissance faible, mais une part de marché importante. Ces activités génèrent des profits importants, mais ne sont pas considérées comme des moteurs de la croissance de l’entreprise.

Les activités situées dans le quadrant des question marks sont celles qui présentent un taux de croissance élevé, mais une part de marché faible. Ces activités ne génèrent pas beaucoup de profits, mais ont un potentiel de croissance important.

Les activités situées dans le quadrant des dogs sont celles qui présentent un taux de croissance faible et une part de marché faible. Ces activités ne génèrent pas de profits et ne sont pas considérées comme des moteurs de la croissance de l’entreprise.

La matrice BCG permet donc de visualiser les différentes activités de l’entreprise et de hiérarchiser les actions à mener pour favoriser la croissance de l’entreprise.

Identifier les produits et services

La matrice bcg est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises de classer leurs produits et services en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité. Cet outil permet aux entreprises de mieux comprendre où investir pour maximiser leur potentiel de croissance.

Pour faire une matrice bcg, vous devez d’abord identifier les produits et services de votre entreprise. Vous devez ensuite évaluer leur potentiel de croissance et de rentabilité. Enfin, vous devez classer vos produits et services en fonction de ces deux critères.

Les produits et services qui ont un fort potentiel de croissance et de rentabilité sont classés comme étant des « chevaux de course ». Ces produits et services sont les plus importants pour l’entreprise et doivent être investis en conséquence. Les produits et services qui ont un faible potentiel de croissance et de rentabilité sont classés comme étant des « chiens ». Ces produits et services sont moins importants pour l’entreprise et peuvent être délaissés au profit des chevaux de course.

Identifier les produits et services de votre entreprise est la première étape pour faire une matrice bcg. Cet outil vous permettra de mieux comprendre où investir pour maximiser votre potentiel de croissance.

Déterminer la position des produits et services sur la matrice BCG

La matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises de classer leurs produits et services en fonction de deux critères : le taux de croissance du marché et la part de marché de l’entreprise.

Le taux de croissance du marché est un indicateur de la santé du marché dans lequel évolue le produit ou le service. Plus le taux de croissance est élevé, plus le marché est sain.

La part de marché de l’entreprise est un indicateur de la position de l’entreprise sur le marché. Plus la part de marché est élevée, plus l’entreprise est forte.

Les entreprises peuvent classer leurs produits et services en quatre catégories :

1. Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en croissance
2. Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en croissance
3. Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en déclin
4. Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en déclin

1. Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en croissance

Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en croissance sont appelés  » stars « . Les stars sont des produits ou services qui ont besoin d’investissements pour maintenir leur position sur le marché.

2. Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en croissance

Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en croissance sont appelés  » poulets « . Les poulets sont des produits ou services qui ne nécessitent pas d’investissements importants pour maintenir leur position sur le marché.

3. Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en déclin

Les produits ou services qui ont une forte part de marché dans un marché en déclin sont appelés  » vaches à lait « . Les vaches à lait sont des produits ou services qui rapportent beaucoup de revenus, mais qui ne nécessitent pas d’investissements importants pour maintenir leur position sur le marché.

4. Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en déclin

Les produits ou services qui ont une faible part de marché dans un marché en déclin sont appelés  » chiens « . Les chiens sont des produits ou services qui ne rapportent pas beaucoup de revenus et qui nécessitent des investissements importants pour maintenir leur position sur le marché.

Interpréter la matrice BCG

La matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises d’analyser et de comparer leurs différentes activités en termes de potentiel de croissance et de rentabilité.

La matrice BCG est composée de quatre quadrants :

1. Les stars : les activités qui génèrent des revenus élevés et ont un potentiel de croissance élevé.

2. Les cash cows : les activités qui génèrent des revenus élevés mais ont un potentiel de croissance faible.

3. Les question marks : les activités qui ont un potentiel de croissance élevé mais génèrent des revenus faibles.

4. Les dogs : les activités qui ont un potentiel de croissance faible et génèrent des revenus faibles.

L’interprétation de la matrice BCG repose sur trois principes fondamentaux :

1. Les entreprises doivent investir dans les stars afin de maximiser leur potentiel de croissance.

2. Les entreprises doivent maintenir leurs cash cows afin de générer des revenus stable et de financement pour les investissements dans les stars.

3. Les entreprises doivent soit investir dans les question marks afin de les transformer en stars, soit les abandonner si elles ne parviennent pas à les faire rentables.

Les dogs, quant à eux, sont des activités qui n’ont aucun potentiel de croissance et génèrent des revenus faibles. Les entreprises doivent donc les abandonner ou les vendre.

Tirer des conclusions et prendre des décisions

La matrice BCG est un outil qui permet aux entreprises de classer leurs produits en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité. C’est un outil très utile pour prendre des décisions stratégiques sur les produits qu’une entreprise doit développer, promouvoir ou abandonner.

Il existe deux façons de faire une matrice BCG. La première consiste à utiliser des logiciels de gestion de la relation client (CRM) tels que Salesforce ou HubSpot. Ces outils vous permettent de suivre les données de vos clients et de vos produits, ce qui vous permet de les classer facilement en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité.

La seconde façon de faire une matrice BCG consiste à utiliser des tableaux Excel. Ceux-ci vous permettent de suivre les données de vos clients et de vos produits, mais vous devez les classer vous-même en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité.

Une fois que vous avez suivi les données de vos clients et de vos produits, vous devez les classer en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité. Les produits qui ont un potentiel de croissance élevé et une rentabilité élevée sont classés comme étant des « chevaux de course ». Ces produits doivent être développés et promus afin que l’entreprise puisse en tirer le maximum de profit.

Les produits qui ont un potentiel de croissance élevé mais une rentabilité faible sont classés comme étant des « chiens ». Ces produits ne doivent pas être développés ou promus, car ils ne généreront pas beaucoup de profit pour l’entreprise.

Les produits qui ont un potentiel de croissance faible mais une rentabilité élevée sont classés comme étant des « pigeons ». Ces produits doivent être développés ou promus afin de générer plus de profit pour l’entreprise.

Les produits qui ont un potentiel de croissance faible et une rentabilité faible sont classés comme étant des « coqs ». Ces produits ne doivent pas être développés ou promus, car ils ne généreront pas beaucoup de profit pour l’entreprise.

Conclusion

La matrice BCG est un outil de gestion stratégique qui permet aux entreprises de hiérarchiser leurs différents produits et services en fonction de leur potentiel de croissance et de leur rentabilité. Elle permet également de déterminer quels produits ou services sont les plus rentables et de les orienter vers des marchés plus lucratifs.

La matrice BCG est composée de quatre quadrants :

1. Les stars : les produits ou services qui sont très rentables et ont un potentiel de croissance élevé.

2. Les cash cows : les produits ou services qui sont rentables mais ont un potentiel de croissance faible.

3. Les question marks : les produits ou services qui ne sont pas rentables mais ont un potentiel de croissance élevé.

4. Les dogs : les produits ou services qui ne sont ni rentables ni prometteurs.

L’une des principales utilisations de la matrice BCG est de permettre aux entreprises de déterminer quels produits ou services ont le plus de potentiel et de les orienter vers des marchés plus lucratifs. Elle peut également être utilisée pour évaluer les performances des différents produits et services de l’entreprise et pour déterminer les investissements à réaliser dans les différents secteurs de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *